16 septembre 2013

Mejiiiico, épisode 1 : A la rencontre de Frida...

Un voyage attendu depuis des mois et préparé avec soin par Marion number 2 alias Miss V.

Une attente bien longue, et puis le 13 août arrive...enfin!

Direction Mexico City!

Le Mexique, j'y vais sans aucun à priori ou image préconcue. Je n'ouvre aucun guide,  ni ne lis aucun blog avant le dépârt. Sur le pays, j'ai juste quelques petits clichés en tête:

- Je sais qu'on y trouve des temples précolombiens, que Mexico est une ville pas forcément attirante, éttouffante et polluée, je sais aussi que c'est la destination vacances number 1 des américains qui y vont pour se dorer au soleil et boire des cocktails pas chers.

- Je pense (tellement on me l'a répété depuis que j'ai annoncé mes vacances là bas) que c'est le "pays de tous les dangers".

- Je sais qu'on y célèbre la fête des morts, qu'on y déguste des Tacos à volonté (mais moi les galettes de maïs je ne pense pas en être une grande fan!).

- Je n'oublie bien évidemment pas qu'on y boit de la Téquila et du Mezcal à volonté !!!

Et je sais enfin, qu'un jour, si je suis partie vivre et travailler en Chine c'est parce qu'à la base j'avais vu un poste libre à Zapopan, au Mexique! Oui c'est un raccourci mais le fait est que j'aurais pu partir là bas au lieu de Pékin et je suis à peu près sure avant même d'y mettre le pieds que je risque bien de tomber amoureuse du Mexique comme je suis tombée amoureuse de la Chine!

Et c'est exactement ce qui arrive, les couleurs, les odeurs, la culture ( les cultures ), le dépaysement, tout est fascinant et attachant.

J'y vais comme je suis arrivée en Chine, sans trop savoir à quoi m'attendre et les émotions tout autant que la surprise sont là!

MEXICO CITY in 2 days : matin numéro 1

Nous commencons notre périple de folie par Mexico City, la troisième plus grande ville du Monde au niveau population, nous sommes préparées psychologiquement à y passer la pire partie de notre séjour, trop de bruit, trop de gens et trop chaud (Miss V. a vérifié il risque de faire des 44°celcius pendant nos deux jours sur place!)

On le sait mexico city on va surement détester et souffrir notre mama tambien!

On arrive de nuit, dans la petite maison d'Hôte de Los Dos Frida y Diego, accueillie par Ana en plein milieu de la nuit. Etonnamment, il ne fait pas encore si chaud, et pourtant il n'y a pas la clim. Notre première nuit se passe sans encombres.

Le lendemain, petit déjeuner inclus, nous avons droit à des genre d'oeufs brouillés accompagnés de haricots noirs je crois, ptit déj qui je l'avoue ne m'a pas laissé un grand souvenir. De toutes façons nous devons partir tôt, nous avons un programme chargé!

Tout d'abord direction Le musée Frida Kahlo 3 la Casa Azul" et le joli petit quartier de Coyoacan :

image

imageimage

image

 

Ana nous dis que la maison de Frida ouvre à 9h, donc nous y allons pour l'ouverture mais pas de bol, l'ouverture est en réalité à 10h donc c'est parti pour une petite visite du quartier.

image

 imageimage

Les rues sont relativement propres, tout est calme et silencieux...

image

image

 

Rien à voir avec ce que je m'attendais à voir dans la terrible Mexico city!

 

On promène, la température est idéale (Marion tu te serais trompée de Mexico quand tu as checker la météo????). 

Le nom du quartier signifie Coyote et en effet c'est un motif qui se retrouve partout ici... 

image

image

image

On traverse un joli petit parc, on déguste une glace (qui finie à la poubelle parce que pas franchement délicieuse), on tape la discut à des écureuils peu farouches.

image

image

 

On visite le marché du quartier, le tout premier marché d'une longue série...

image

image

Les fameuses pignatas d'anniversaire

image

Le mole, une sauce à base d'épices et de cacao... 

 

Aprés la balade direction chez la belle Frida...

Frida Kahlo...

P1120805

J'ai découvert ce personnage fascinant il y a une dizaine d'années grace à une amie moitié Française moitié mexicaine (Ingrid si tu me lis ;) qui m'avait offert un livre sur elle aprés son premier voyage au pays de son papa. C'est je crois aussi avec cette amie que mon envie de découvrir le Mexique est venue. 

Bref donc, pour ce premier jour dans la capitale du Mexique, visite de la maison de Frida, la Casa Azul qui l'a vue naître et mourir...

image

image

Un musée pour (re)découvrir Frida... Frida la belle, Frida l'estropiée, Frida la sulfureuse, Frida l'anti-conformiste, Frida la communiste Frida la passionnée, Frida la féministe, Frida l'écorchée vive...

image

Difficile de ne pas être fascinée par cette femme, quand on découvre ses oeuvres "torturées" qui sont toujours des autoportaits et qu'on ne peut que comprendre en découvrant sa vie; la polyo, l'accident, les fausses couches, Diégo Riviéra, l'amputation...

image

 " Pies para que los quieros ? Si tengo Alas por Volar... "  ("Pourquoi voudrais-je des pieds, si j'ai des ailes pour voler...") Frida

image

Tout est dit ! Comment ne pas tomber en admiration devant cette femme qui pour conjurer la souffrance et l'infirmité avait choisi de célébrer la vie dans  ses plus beaux excés: l'amour, la passion, le sexe, la boisson, la cuisine, la poésie et bien sur la peinture... 

Without Hope , 1945 © 2007 Banco de México Diego Rivera & Frida Kahlo Museums Trust. Av. Cinco de Mayo No. 2, Col. Centro, Del. Cuauhtémoc 06059, México, D.F.

Quand elle meurt en 1954 dans sa casa Azul, il n'y a pas de réelle autopsie, et l'hypothèse d'un suicide "enfin réussi" planera toujours.

Et pour cause, son dernier tableau s'intitule "Viva la vida" et les derniers mots de son journal intime sont: "Espero alegre la salida y espero no volver jamás" j'espère que la fin est joyeuse et que jamais je ne reviendrais....

Elle est peut être morte, mais pour le coup, moi je dis que son fantôme n'a jamais quitté la Casa Azul. 

image

image

Dans ce musée ce ne sont pas les oeuvres que l'on vient admirer, mais plutôt sa vie et son destin que l'on retrace presque à ses cotés... Et je suis sure que le jour de la fête des morts on peut sentir son souffle dans notre dos et l'entendre raconter une blague virile...

Patti Smith serait surement de mon avis: 

Noguchi's Butterflies

I can not walk

I can not see

Further than what

Is in front of me

I lay on my back

yet I do not cry

Transported in space by the butterflies.

Above my bed

Another sky

With the wings you sent

Within my sight

All pain dissolves

In another light

Transported thru

Time

By the butterfly

This little song

Came to me

Like a little gift as I stood

Beside the bed of Frida.

I give it to you with much love,

Patti Smith (poème qu'elle a laissé sur le livre d'or du musée lors de sa visite)

image

Le fait est que Frida est aujoud'hui une véritable emblème du Mexique, un symbole de l'art moderne Latino Américain. On retrouve sa figure et ses oeuvres partout, dans le nom des hotels, dans l'artisanat, sur les fresques murales.

Une visite qui était donc essentielle lors de notre passage éclair à Mexico City et que je recommande, pour la casa Azul autant que pour le petit quartier de Coyoacan!

Et comme on est trop des folles, notre journée est loin de se terminer à cette première visite mais je m'arrêterais là pour aujourd'hui...

 

Posté par Fauvette06 à 02:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Mejiiiico, épisode 1 : A la rencontre de Frida...

    Super à nouveau des expériences et de beaux moments que tu nous fais partager comme la grande.
    Farida l merci de nous faire découvrir sa maison musée
    J attends la suite avec impatience, le Mexique est toujours fascinant surtout d ici assise dans le canapé du salon
    Grâce a toi je fais de grands et magnifiques voyages merci et surtout n oublies pas que les immobiles attendent des nouvelles. Mamannie

    Posté par Mamannie, 30 septembre 2013 à 15:28 | | Répondre
  • Tu as eu la chance d'aller voir le musée de Frida kahlo, nous pas. dommage, peut etre y'aura t'il une autre fois, car ce pays est tellement grand aussi. on m'a parlé d'un endroit magnifique à faire le canyon du cuivre dans le nord du mexique, au départ de chihuahua. Bcp de randos sympa à priori. Donc qui sait ? bonne continuation dans le froid de Chicago.

    Posté par lyni, 24 novembre 2013 à 23:31 | | Répondre
  • Oui la casa Azul vaut vraiment le coup! A faire si vous y retournez; Mias oui, je pense que ce pays, vaut plusieurs voyages... Merci pour le tip, je note le Canyon cuivre, de mon coté je te conseille vraiment le Chiapas! San Cristobal et San Juan de Chamula, nous n'y sommes pas restés assez longtemps mais ça a été un vrai coup de couer, et la route ensuite pour rejoindre le Yucatan et Palenque elle aussi vaut son pesant d'pr (malgré les virages et les 4 à 6 heures de route)! And yes il neige today, keep warm!!! comme ils disent

    Posté par Fauvette06, 26 novembre 2013 à 00:31 | | Répondre
Nouveau commentaire