22 novembre 2013

Oaxaca, nous voilà !

 

image

 

Bon, il serait temps que je m'y mette sérieux et que je termine le Mexique, vu que c'est loin d'être d'actualité puisque je rentre tout juste du Costa Rica ( oui oui, c'est dur la vie d'expat!)

 

fauvett2338

Bref donc nous voilà enfin, les deux Marions, à Oaxaca, cette ville qui nous fait le plus rêver...

fauvett230

Nous nous levons de bon matin, pour partir sur le site archéologique de Monte Alban; la cité Zapothèque la plus important du Pays (pour les amateurs, il s'agit de la civilisation précolombienne qui été en l'occurence dans la région de Oaxaca). Elle est à 10 km de la ville, au sommet d'une montagne; elle surplombe la vallée de ses 1 941 mètres d'altitude. Et Marion, étant prévoyante, nous nous sommes arrangé avec l'hôtel etavons réservé un taxi par leur biais, avec un forfait négocié à la journée.

La terrasse de notre hotel au petit matin

 

Nô worries!

Sauf que voilà, nous sortons dans la rue avec dix minutes d'avance, un taxi nous klaxonne et s'arrête à côté de nous. N

Nô Doubt, c'est notre taxi !

Nous le prenons, à moitié sure de nous. Sauf que klaxonner les piétons sur le trottoir c'est ce que font les taxis mexicains pour savoir,si on veut une course ou non. Notre taxi, qui ne parle pas un mot d'anglais, fait la gueule tout le long, conduit comme un malade dans les virages et nous pose à l'entrée du site comme des merdes avec un tarif exorbitant. Pas moyen de négocier le prix, on paye beaucoup trop et le parc étant encore ferme à cette heure ci nous avons trois kilomètres en montée à nous taper avant d'arriver au site.... On est ravies! 

Ceci demeurera notre premier et presque seul ratage/arnaque du séjour. 

On parvient finalement, non sans grands efforts sportifs de notre part (la Marion n'est pas sprotive de nature...ele est gourmande! On peut pas tout faire hein!) et comme les malheurs n'arrivent jamais seuls, nous sommes bien, comme prévu les premières et les seules sur le site, le seul souci c'est qu'il y a un invité surprise à nos côtés: un chien errant, très excité et très collant et pour le coup il semble être tombé en amour avec Miss VV. La journée s'annonce décidemment mal, nous sommes toutes les deux du genre à nous méfier (pour ne pas dire à se chier dessus de peur) des chiens inconnus.

Put%µµ£%, va t'on survivre à cette journée?

Finalement le chien est très collant mais pas bien méchant. Nous la prénommons donc Rita (c'était en réalité une femelle!) et nous réussissons finalement à la refiler à un couple d'italiens... Mais sur le coup j'ai bien cru que nous allions repartir direct du site...

Que d'adrénaline de bon matin!!!!

Bref donc, finalement on parvient à visiter le site sans encombres ni aucune attaque canine. Et je crois qu'en fait de tous les sites précolombien visités, celui-ci reste mon préféré...

Pour le décor, je crois, le paysage qui entoure le site...

fauvett2361

fauvett2362

fauvett2356

fauvett2358

fauvett2359

image

Et nous voilà donc à la sortie,sans moyen de transport pour un retour in Town. On se débrouille finalement en demandant à un taxi sur place (qui attend le retour de ses clients) de nous appeller un taxi. On poireaute donc un bon moment, essayant même de gruger en trouvant un taxi qui vient déposer des gens... Mais pas moyen, le premier taxi surveille et après un grosse trentaine de minutes, voilà notre homme.

Et devinez quoi, la chance semble avoir tourné, celui là est plus qu' aimable et dans le programme de la journée nous avons prévu de passer par un petit village d'artisans sur bois. Il nous y amène, en nous faisant passer par un chemin plus qu'inquiétant, un genre de route cachée dans les broussailles....

fauvett2363

Arrivé au village , notre nouvel ami nous amène chez le meilleur des artisans, selon lui. Et, il est dans le vrai ! Nous atterrissons dans la famille de celui qui a inventé le concept de ces sculptures sur bois typiques de la région.

Il y a toute une évolution dans le style de peinture et nous avons droit à d'amples explications.

Ils ne nous poussent pas à la consommation mais Miss VV. tombe in love avec un grosse sauterelle en bois, elle la prénomme Rita (comme.la chienne de tout à l'heure qui elle était à fond sur Marion) et décide de l'adopter, bien que celle ci prenne à peu prêt toute la place dans sa valise. Rita sera notre troisième compagnon de voyage! This was the beginning of à beautiful friendship...

L'effet Rita :

 

fauvett230

fauvett231

fauvett232

 

Notre visite est terminée, nous retournons donc en ville pour explorer les différents marchés de la ville.

fauvett237

fauvett239

fauvett2311

fauvett2312

fauvett2318

 

On se tape le plus grand, le marché pour les locaux, ou malgré les conseils du routard nous ne trouvons rien d'artisanal. Par contre, histoire de nous la jouer "tough girls3, on trouve le courage de goûter à la poudre de larves pimentée, celle qui accompagne les shots de mezcal et on se régale de petites sauterelles frites pimentées!

fauvett234

Une gourmandise croustillante qui plait beaucoup à Marion V. !!!

fauvett

On s'achète également du cacao, une autre spécialité de la ville et du mole, la fameuse préparation locale à base d'épices et de chocolat pour cuisiner le poulet. J'en prends deux paquets, je sais pas très bien pourquoi, la folie des grandeurs surement ! Parce qu' à ce jour, trois mois aprés, je n'ai toujours pas tenté de cuisiner cette drôle de sauce!

Après ce tour chez les locaux, direction l'autre côté de la ville, pour les marchés à touristes, avec cette fois beaucoup de conneries artisanales. On se fait plaisir et on fait un peu péter le porte monnaie! Ces petites scènes avec des squelettes sont trop craquantes!

Pour terminer on visite le musée d'anthropologie de la ville, avec une chouettes vue sur un champs de cactus aux formes improbables...

fauvett2324

et sur la place centrale.

fauvett2325

 

fauvett2331

On balade encore un peu dans cette ville aux rues calmes...

fauvett2323

fauvett2336

 fauvett2337

fauvett2340

La journée a été longue et fatiguante, on se fait un petit resto, un dernier tour de la ville by night and au lit!

Le lendemain, on a juste le temps de courir vers le marche pour acheter les dernières conneries qui nous manquent et nous ne reverrons pas la ville. 

Le programme d'aujourd'hui est rempli et cette fois nous avons notre taxi qui nous attend. La mauvaise surprise c'est que la nana de l'hôtel est là aussi, elle s'est comme-qui-dirait invitée pour la balade. Tant pis on a pas vraiment le choix et il faudra l'adopter en tant  que guide de la journée.

Direction le marché indien de Tlacolula, avec arrêt sur la route à l'arbre de Tulle, l'arbre le plus gigantesque du pays.

fauvett2352

fauvett2353

fauvett2354

fauvett2355

fauvett2341

On passe par un village de tisserands, Teotitlan Del Valle; où l'on s'essaye, avec plus ou moins des succés au maniement du métier à tisser... On visite aussi le tout petit marché du village. 

 

fauvett2351

 

fauvett2343

fauvett2346

fauvett2347

fauvett2349

fauvett2350

Arrivées à destination on fait un tour dans le grand marché, aux couleurs locales, de Tlacolula, essayant tant bien que mal de prendre en photos ces très beaux indiens, qui n'apprécient pas toujours notre entreprise. 

fauvett2327

fauvett2329

fauvett2331

fauvett2334

fauvett2339

Puis arrive l'heure de manger, notre taxi (avec notre intruse qui est en réalité sa petite amie) nous amène dans un joli resto au bord de la route. Ambiance western en version Mexicaine

On se régale de spécialités mexicaines, que j'accompagne pour ma part d'un cocktail au Mezcal, aromatisé à la poudre larves-piments. Un délice!

Il faut savoir que je développe, sur ces deux jours, une passion sans limite pour le mezcal, que j'appréciais déjà pas mal en France à chaque fois que l'on s'offrait une bouteille. Et cela tombe bien, le resto est aussi une distillerie qui fabrique du mezcal, nous aurons donc droit à la visite et aux explications concernant la fabrication de ce divin breuvage. La visite se termine évidemment par une dégustation des différents types de mezcal et je me retrouve même à goûter la larve qui est conservée dans le fond des bouteilles de mezcal jeune.

Je ne pensais pas oser mettre dans ma bouche cette chose immonde et pourtant je le fais et cela n'a rien de dégoûtant, c'est tellement imbibé d'alcool que s'en est presque bon !

 

fauvett236

fauvett237

fauvett238

fauvett239

fauvett2310

Après ça, une dernière étape; nous attendent les piscines des chutes d'eau chaudes pétrifiées de Hiervé de la Agua. C'est à perpet et le temps commence à tourner. On arrive juste à temps, et nous avons le temps de nous baigner et d'admirer le paysage, avec en fond la tempête qui approche. C'est "juste complétement MAGNIFIQUE" !!!

fauvett230

fauvett231

fauvett232

fauvett233

fauvett2322

Finalement nous arrivons pile poil.

Ouf, nous voilà dans le bus, direction Mexico.

Dans quelques heures un avion nous attend pour nous amener dans le Chiapas.

Nous arrivons sur la capitale vers 4h du mat, l'hôtel que nous avons réservé s'avère être dans un quartier très louche et personne ne nous répond. Heureusement notre taxi est un homme consciencieux, il nous déconseille de tenter plus longtemps de pénétrer dans cet étrange hôtel et nous amène dans l'hôtel le plus cheap et le plus près de l'aéroport. Nous avons quelques 4h pour dormir avant quele réveil ne sonne pour une nouvelle journée, un nouvel avion et donc un nouvel horizon... DIRECTION LE CHIAPAS!!! En route vers la révolution...

 

Un séjour définitivement trop court, qui donne un goût de reviens-y. Alors voilà, RDV est pris! Avec Marion nous décidons d'y retourner pour la fête des morts 2014. Oaxaca, on en a pas fini avec toi!!!!

 

Posté par Fauvette06 à 00:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Oaxaca, nous voilà !

    Superbes ces photos. De retour du mexique depuis 15 jours maintenant , apres mexico nous avons decouvert la fete des morts a oaxaca. Un veritable enchantement. Une ambiance plus que sympa, tu ne le regretteras pas. Et surtout passez au moins une soirée a xoxocotlan au cimetiere avec les locaux, y'a de la musique partout, des artisants, de la vouffe a chaque coin de rue, l'ambiance est tellement surprenante et amicale.

    Posté par pascje, 24 novembre 2013 à 06:12 | | Répondre
  • Merci! Je vais aller faire un tour chez toi, pour voir ce que tu nous raconte de ton super voyage pendant la fête des morts!

    Posté par Fauvette06, 24 novembre 2013 à 17:47 | | Répondre
Nouveau commentaire